Sabrina Jacobs : « Le goût ne s’achète pas »

23

«Clé sur Porte» vient de fêter ses dix ans sur RTL-TVi. La pétillante Sabrina Jacobs est aux commandes de cette émission d’aménagement d’intérieur qu’elle a fait naître et qui ne subit pas la patine du temps. Les tendances évoluent sans cesse et le Belge semble s’intéresser d’avantages chaque jour à l’atmosphère de son petit nid douillet.

Pour vous, l’aménagement d’intérieur, c’est une passion, une façon de se sentir bien chez soi ou bien simplement le sujet de vos émissions «Clé sur Porte»?
«C’est une passion ! Depuis toujours. Je suis une fille d’entrepreneur et j’ai donc baigné dans la construction, la rénovation… L’émission ‘Clé sur Porte’ est d’ailleurs née de cette passion.»

Un bébé qui a bien grandi depuis dix ans…
«L’émission a évolué au gré de l’évolution des tendances. Elle n’a donc jamais été figée. On a toujours laissé la porte ouverte, c’est le cas de le dire, aux nouvelles tendances et aux nouveaux designers, tout en ne s’empêchant pas de continuer à parler de choses plus classiques, plus indémodables

L’indémodable, c’est quelque chose vous vous aimez, vous, dans votre intérieur ?
«Tout à fait. J’aime les intérieurs intemporels. Des intérieurs dont on ne se lasse pas avec des couleurs douces comme le lin et le taupe et des meubles classiques. Mais j’ajoute des touches de modernité avec des objets que je trouve souvent dans les salons de déco et d’aménagement. Je n’aimerais pas vivre dans une maison contemporaine, parce que j’aurais peur de me lasser. Je préfère changer mon intérieur classique par petites touches. ‘Clé sur Porte’ m’inspire beaucoup évidemment… J’ai sans arrêt de nouvelles idées

Avez-vous senti une évolution ces dix dernières années chez le Belge vis à vis de la décoration d’intérieur ?
«Bien sûr, il y a eu beaucoup de changements. Déjà, la crise est passée par-là. ‘Clé sur Porte’ s’est d’ailleurs attelée à communiquer sur les primes énergies par exemple et à créer le contact avec les bonnes personnes. On propose des conseils aussi afin de créer des ambiances qui ne coûtent pas trop cher. La récup’ par exemple, c’est quelque chose qui a explosé ces dernières années. De vieux volets qui deviennent des portes d’armoires patinées… Energie et bonnes idées valent parfois mieux qu’un gros budget ! D’ailleurs, le goût ne s’achète pas…»

Autre évolution, aujourd’hui tout le monde s’intéresse à la déco, non ?
«Oui, c’est vrai que c’est une grosse évolution de ces dernières années également. Ce domaine qui est peut-être un peu plus un domaine de femmes à la base, intéresse aussi Monsieur et les enfants. Nombreux sont les petits magasins de déco qui ont ouvert d’ailleurs ces dernières années. C’est un signe…»

Avec votre expérience, est-il vrai que l’intérieur d’une maison reflète l’âme de son habitant ?
«Complètement ! D’ailleurs, quand je rentre chez quelqu’un j’arrive souvent à cerner la personne en fonction de son aménagement. C’est un peu ‘dis-moi où tu habites et je te dirai qui tu es’. L’aménagement, les couleurs, la manière d’agencer les pièces, tout cela est très parlant sur le mode de vie des gens. Avec mon expérience, maintenant, quand je rentre chez des gens, j’arrive à cerner les personnes en cinq minutes d’observation de leur intérieur

Vous sentez parfois de mauvaises énergies?
«Pas vraiment de mauvaises énergies mais parfois un manque de fluidité. J’ai d’ailleurs la fâcheuse habitude de vouloir transformer les choses. Je me dis ‘tiens j’aurais pas fait comme ça mais plutôt comme ça’. C’est plus fort que moi et ce déjà bien avant l’émission.»

Quels sont les petits objets de déco sur lesquels vous craquez alors que vous en avez déjà plein ?
«J’ai un petit faible pour les bougies. J’en ai plein et partout ! De toutes les tailles, des bougies tendances, des bougies qui sentent bon… Et puis j’aime aussi le papier peint, élément qui revient en force depuis quelques années. A utiliser avec parcimonie par contre ! Quand, avant, on tapissait toute une pièce, aujourd’hui, on décore un mur et du coup on se lâche sur le côté peps et déco du papier.»

« Clé sur Porte », samedi, 17h20, sur RTL-TVi

Lucie Hage

SHARE