Les Serbes priés de ne plus jeter leurs grenades à la poubelle

17

Les Serbes ont été priés de ne pas jeter des grenades à la poubelle et de les remettre à la police alors que le pays vient de se doter d’une loi prévoyant des peines de prison pour possession illégale d’armes. « Le ministère de l’Intérieur appelle tous les citoyens qui ont des grenades à main et autres engins explosifs à ne pas s’en débarrasser en les mettant dans des conteneurs à ordure (…) », lit-on dans un communiqué diffusé mercredi. Les Serbes sont plutôt conseillé d’«appeler le commissariat de police le plus proche». «Des policiers viendront le plus vite possible pour les emporter en toute sécurité», dit-on de même source, en ajoutant que les citoyens ne subiront ainsi aucune sanction.

Le Parlement serbe a récemment adopté une loi sur la possession d’armes accordant une amnistie à tous ceux qui remettent aux autorités des armes ou engins explosifs avant le 4 juin. Adoptée à la suite d’une hausse du nombre d’accidents dus à la possession illégale d’armes, cette nouvelle législation prévoit notamment des peines allant jusqu’à cinq ans de prison pour possession illégale d’armes.

Les autorités n’ont pas de statistique précise sur le nombre d’armes détenues illégalement par les Serbes, depuis les guerres des années 1990 dans les Balkans. On estime pourtant leur nombre à plusieurs centaines de milliers. Par ailleurs, les autorités ont délivré plus d’un million d’autorisations pour détention d’armes dans ce pays de 7,2 millions d’habitants.

SOURCEAFP avec rédaction en ligne
SHARE