Les hommes seraient plus attirés par les femmes portant de hauts talons

9

Le professeur Nicolas Gueguen, de l’Université de Bretagne-Sud, est un habitué des études comportementales décalées. Il est arrivé par le passé à la conclusion que les serveuses vêtues de rouge recevaient plus de pourboires des hommes et que la drague était plus efficace par beau temps. Ce chercheur a encore frappé en menant cette fois une étude sur les effets que produisent les hauts talons sur ces messieurs. « La hauteur des talons portés par les femmes produit un puissant effet sur le comportement des hommes« , a noté le chercheur.

Plus réactifs

Pour mener cette dernière étude, il a d’abord observé les réactions de 90 hommes âgés de 25 et 50 ans, approchés par une complice dans la rue en Bretagne. La jeune femme de 19 ans demanda aux hommes de répondre à un sondage, d’abord chaussée de chaussures plates, puis de talons de 5 cm et pour finir de talons de 9 cm. Les résultats montrent que la réceptivité masculine doublait lorsque la complice portait les plus hauts escarpins par rapport aux chaussures plates.

 Il a aussi testé le degré d’empathie de 180 hommes et 180 femmes. Quatre femmes de même taille et corpulence ont été choisies pour laisser tomber leur gant à proximité des sujets. Toutes étaient vêtues de la même manière et de la même couleur. Chacune devait chausser tour à tour les trois tailles de talons précédemment citées. Au final, les sujets féminins réagissaient de la même manière, peu importe le type de chaussures portées par les complices, mais la réactivité des hommes croissait d’un tiers à mesure que la hauteur des talons augmentait.

Une volonté de séduction

Pour fini, le professeur Guéguen a observé 36 hommes, âgés de 20 à 58 ans, dans un bar et a trouvé qu’ils commençaient plus rapidement à engager la conversation avec une femme en talons qu’en chaussures plates. En effet, ils ont commencé à parler à la complice du chercheur après sept minutes de présence dans le bar lorsqu’elle portait de hauts escarpins, mais attendaient 13 minutes avant de l’approcher en chaussures plates. Le chercheur pense que l’on peut en partie expliquer ces résultats par les changements sur la silhouette opérés par le port de talons, mais il pense aussi que les hommes sont influencés par les représentations de mannequins qui portent souvent des talons vertigineux, ils pourraient inconsciemment associer ces chaussures à une volonté de séduction des femmes. Cette étude est parue dans la revue Archives of Sexual Behavior.

SOURCEAFP et rédaction en ligne
SHARE